6 avis sur les vins de Pessac-Léognan

Note Moyenne

4.5/5

(6 avis)

  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 0
    4
  • 6
    5
FM Cet avis porte sur : "CHÂTEAU MALARTIC-LAGRAVIÈRE ROUGE 2011"

bien

JD Cet avis porte sur : "DOMAINE DE CHEVALIER BLANC 2013"

Super.. Rien à redire.

Créée il y a une vingtaine d’années, le 9 septembre 1987 plus exactement, l’AOC Pessac Léognan est un vin français disposant d’un terroir historique, puisque datant du Moyen Age.

Située au sud et à l’ouest de la ville de Bordeaux, l’appellation communale Pessac Léognan regroupe dix communes girondines, parmi lesquelles on retrouve : Cadaujac, Léognan, Mérignac, Pessac, ou encore Talence.

Ce terroir établi sur des reliefs accidentés présentant d’excellentes prédispositions viticoles, est composé majoritairement de graves, de graviers, de galets roulés, ainsi que de sable et d’argile, offrant un excellent drainage, ce qui a pour effet de permettre aux cépages rouges et blancs issus de ce terroir d’avoir une véritable expression spécifique.

Profitant d’un climat bénéfique puisque à l’est, la Garonne amoindrit les gelées et qu’à l’ouest la forêt bloque les vents et conserve l’humidité, L’appellation doit quand même lutter contre l’urbanisation aux alentours de la ville de Bordeaux, qui menace la préservation de son terroir.

Grâce au dynamisme des producteurs locaux, cette appellation a développé sa surface cultivée de plus de 1000 hectares passant ainsi de 500 hectares en 1975 à 1600 aujourd’hui.

Les vins rouges de Pessac Léognan, issus de cépages cabernet sauvignon majoritairement ainsi que de merlot et cabernet franc ou encore de petit verdot et de malbec sont qualifiés de vins sérieux, harmonieux, charnus avec des notes de fruits rouges et de réglisse.

Les vins blancs de Pessac Léognan issus de cépages sauvignon et sémillon, peuvent se vanter d’être gras, riches et surtout frais, bénéficiant ainsi d’un très bon équilibre.

Aujourd’hui, on compte une production annuelle de 9 millions de bouteilles soit 65 000 hectolitres avec 80% de rouges et 20% de blancs et près de 75 % de la production exportée.

En 1855, le Château Haut Brion était l’unique Cru Classé ne provenant pas du Médoc, aujourd’hui, il reste le pilier de cette appellation. Cependant, d’autres Châteaux ou Domaines ont éclos. On retrouve ainsi dans le palmarès des grands crus classés de Graves, des vins prestigieux tels que le Château Bouscaut, le Domaine de Chevalier, le Château Malartic-Lagravière, le Château Pape-Clément, ou encore le non moins connu Château Smith Haut Lafitte, entre autres…