6 avis sur les vins de Languedoc

Note Moyenne

4.15/5

(6 avis)

  • 0
    1
  • 0
    2
  • 0
    3
  • 2
    4
  • 4
    5
CD Cet avis porte sur : "LE PETIT GRAIN DE SORIAN 2013"

C'est un bon vin qui caractérise l'effort d'une région qui sort d'une réputation médiocre.

TC Cet avis porte sur : "DOMAINE CLAVERY BLANC 2015"

Qualité prix

L’AOC Languedoc est la plus grande appellation de la région Languedoc-Roussillon, elle représente 9500 hectares de vignes plantées. Elle est étalée sur trois départements : l’Aude, l’Hérault et le Gard. AOC en 1985, l’appellation Coteaux-Du-Languedoc devient Languedoc en 2007. Sur l’appellation, sept zones bénéficient d’une reconnaissance spécifique de par leur terroir et leur climat caractéristique, on trouve alors La Clape, Pézenas, Grès-de-Montpellier, Terrasses-du-Larzac, Pic-Saint-Loup, Terrasses de Béziers et Terres de Sommières. On trouve également dix terroirs pour lesquels la mention géographique est possible. Ainsi, le nom du village est accolé à l’appellation Languedoc sur l’étiquette.

C’est un des plus anciens vignobles de France, la viticulture existe depuis l’Antiquité, sous la domination Grecs, soit 5 siècles avant JC. Au Moyen-âge, les moines vont accentuer l’importance du vignoble, beaucoup de nouvelles plantations vont avoir lieu. Jusqu’au XIXème les vins sont consommés et vendus très localement, depuis, le vignoble languedocien prend de l’importance et se fait connaître hors des murs de la région, il produit du vin en très grande quantité. Cependant, depuis les années cinquante, on conçoit de moins en moins de vins de bien meilleure qualité. Ils sont faits à partir des cépages régionaux soit le Mourvèdre, la Syrah et le Grenache, entre autres, pour les rouges et le Grenache Blanc, le Bourboulenc et la Clairette notamment.

Les différents vins héritent d’une qualité de terres excellentes dans un climat méditerranéen idéal. La tramontane souffle grandement et permet l’assainissement de la vigne. Vignoble en pleine mutation depuis ces dernières années, il n’a cessé d’évoluer depuis le XXème, l’appellation continue de se développer dans une idée de qualité et de protection du terroir.